Association Marseillaise d'AStronomie

La lecture des coordonnées sur PEGASE

La lecture des coordonnées se fait sur deux cercles gradués de 200mm de diamètre. Un d'eux est destiné à la déclinaison et l'autre à l'ascension droite. Sauveur les a réalisés à partir de deux rapporteurs de 360° gradués;s en degrés, plus exactement en demi-degrés, de la marque MINERVA. Faites attention en achetant de tels accessoires, la confusion est possible avec des rapporteurs en grades. Ces derniers sont bien entendus inutilisables pour notre application.

Sauveur a gratté (on pourrait dire "effacé") avec un cutter les indications chiffrées et il les a remplacées par des nombres qui correspondent mieux à l'usage recherché. Les figures ci-dessous montrent l'apparence finale de ces rapporteurs. Remarquez que, pour le cercle d'ascension droite, il a du gratter aussi les graduations les plus longues afin de les raccourcir.

Sauveur a inscrit les nouveaux nombres avec une feuille de transfert (genre MECANORMA). La hauteur de ces chiffres est de 2,5mm. Pour le cercle de déclinaison, il a transféré les inscriptions sur la face qui n'est pas graduée. Par contre, c'est sur la face graduée du cercle d'ascension droite que mon ami a placé les indications horaires. Pour ce dernier cercle, il faut être conscient de la difficulté de représenter la progression dans le bon ordre car on voit le rapporteur à l'envers au moment de l'écriture. Ensuite, avec une bombe aérosol Sauveur a déposé une couche de peinture blanche sur la face graduée de chaque rapporteur. Certaines peintures peuvent dissoudre les chiffres transférés. Pour prévenir ce genre d'incident, nous préférons projeter plusieurs fines couches de peinture.

Ainsi, en les regardant depuis la face transparente, les rapporteurs ont les apparences représentées ci-après. On ne voit plus les traces des grattages.

Cercle d'ascenssion droite Cercle de déclinaison

La lecture du cercle d'ascension droite se fait à travers le prisme qui est fixé sur le secteur lisse. Le dessin suivant montre la fixation des deux cercles gradués avec des glissières réglables. En effet, il faut pouvoir ajuster la position des rapporteurs afin qu'ils soient bien centrés sur leur axe de rotation. Une erreur de centrage de 1mm entraînerait la même erreur sur la lecture de la coordonnée concernée, ce qui représente environ 1/2° dans notre cas.

Le réglage se fait en faisant pivoter les glissières concernées car elles ont un axe de rotation excentré.

La lentille fixée sur le bras de la fourche pour lire la valeur de la déclinaison est une loupe d'horloger pour laquelle Sauveur a conservé une partie de la monture en matière plastique. La pièce A est en matière plastique transparente, elle possède une fine rainure qui fait office de repère pour la lecture de la déclinaison.

Remarquez la présence d'une rondelle en bakélite placée entre la base de la fourche et le cercle d'ascension droite elle les empêche de se plaquer l'une contre l'autre. Si elle n'était pas là, la rosée provoquerait un "blocage" et empêcherait de faire pivoter le cercle pour le régler.

Cercle de coordonnées

Réglage des cercles : C'est très simple. Quand le télescope est en station (voir la page sur la mise en station), je pointe un objet dont je connais les coordonnées par coeur (Véga, Alpha Andromède...). Ensuite, sans faire bouger l'orientation du t&e´lescope, je fais pivoter le cercle d'ascension droite pour que son indication corresponde exactement à l'ascension droite de l'objet visé. Ce réglage est à refaire après un éventuel arrêt du moteur d'entraînement et chaque fois que je replace le secteur en début de course.

Le réglage du cercle de déclinaison s'effectue de façon semblable mais comme il n'y a pas (en principe) de déréglage de celui-ci, je me contente de vérifier qu'il indique la bonne valeur de la déclinaison.

Voir aussi : Le secteur lisse de PEGASE

Serge BERTORELLOcpt