Association Marseillaise d'AStronomie


Le plan de l'écliptique



Pour la facilité du raisonnement, assimilons la Terre à une sphère. En réalité elle est légèrement aplatie aux pôles.
Un sphère bien connue est l'orange avec ses deux pôles. Si l'on coupe l'orange en allant d'un pôle à l'autre, on la coupe en suivant les méridiens de l'orange ou de la Terre. Si maintenant on coupe l'orange horizontalement juste au milieu des 2 pôles, on la coupe selon un plan équatorial.
Ce plan équatorial est strictement perpendiculaire à l'axe passant par les pôles. Si l'on prolonge ce plan équatorial à l'infini on obtient le plan équatorial de la spère céleste (en admettant que l'Espace est une sphère).


Les planètes et le Soleil sont dans un même plan, le plan de l'écliptique cf l'image des planètes et du Soleil à la surface de l'eau dans une bassine de la page d'initiation précédente


Or il se trouve que ces 2 plans (équatorial et de l'écliptique) ne sont pas confondus, l'axe de rotation de la Terre, et donc le plan équatorial qui lui est perpendiculaire est incliné de 23° 26′ 15″






Cette inclinaison est responsable des saisons :

  • En été le soleil est haut dans le Ciel, le plan équatorial (qui sert à mesurer la hauteur du Soleil) est en dessous du plan de l'écliptique, les rayons arrivent avec une grande incidence sur la terre ; en hiver le soleil est bas sur l'horizon, le plan équatorial est au dessus du plan de l'écliptique, les rayons du Soleil arrivent tangentiellement.

  • Quand c'est l'été dans l'hémisphère Nord, c'est l'hiver dans l'hémisphère Sud et inversement.

  • Au pôle c'est l'alternance 6 mois de jour durant l'été, 6 mois de nuit durant l'hiver, alors qu'à l'équateur jours et nuits durent 12 heures toute l'année.




  • De la même manière, on comprend aisément les différentes positions du Soleil dans le ciel au fil de l'année.

    28 décembre 2014