Association Marseillaise d'AStronomie
Une belle séance d'observation


Hier soir, malgré le mistral, une lune bien visible et quelques lumières de la ville, grâce à Jean-François et Serge, nous avons eu une belle séance d'observation.



A l'œil nu
Saturne, Cassiopée, le Grand Carré de Pégase, magnifique, Persée, le Triangle d'Eté et Albireo, le Dauphin, la Flèche.



Aux télescopes





  • Albireo
  • Albireo est située à environ 385 A.L. de la Terre.
  • A l'œil nu, on ne distingue qu'une seule étoile de magnitude 3. Cependant, à l'aide d'un télescope, on distingue en fait deux étoiles, une jaune de magnitude 3,1 (Albireo A), l'autre bleue de magnitude 5,1 (Albireo B).
  • Elles sont séparées de 34 secondes d'arc, soit environ 4 000 unités astronomiques ce qui les rend visibles même dans des instruments de taille modeste.



  • M11, Amas du Canard sauvage
  • Amas ouvert, appelé aussi NGC6705 à environ 6000 A-L
  • Il est l’amas ouvert le plus riche du catalogue Messier, contenant environ 3 000 étoiles.
  • L’étoile la plus brillante de l’amas a une magnitude de 8.5.
  • M11 est situé dans la constellation de l’Ecu de Sobieski, la 5ème plus petite constellation du ciel, placée entre la queue de l’Aigle et la queue du Serpent. Cet amas s’éloigne de nous à la vitesse de 22 km/sec.
  • Pour trouver aisément l’amas, partez à 1.5° au Sud-Est de l’étoile Beta de l’Ecu.
    Les coordonnées de M11 : Ascension Droite : 18h51.1m / Déclinaison : -06°16’



  • La Polaire
  • Actuellement, c’est α Umi qui endosse le rôle d’étoile Polaire.
  • C’est une supergéante huit fois plus massive que le Soleil et 2000 fois plus lumineuse située à 430 A.L.
  • William Herschel découvrit en 1780 que c’était une étoile double. Les deux étoiles gravitent à 30 milliards de kilomètres l’une de l’autre (5 fois la distance Soleil/Pluton). Hubble découvrit en 2005 un troisième compagnon beaucoup plus proche et beaucoup plus petit que la deuxième étoile.



  • Gamma d'Andromède
  • Almach est une étoile géante orange. De magnitude apparente 2,1, son éloignement de nous de plus de 350 A.L. cache qu’elle est en fait très lumineuse, 1 400 fois plus que le Soleil.
  • Près de 90 fois plus grande que celui-ci, il s’agit d’une vraie géante qui s’étendrait jusqu’à l’orbite de Vénus dans le système solaire.
  • Almach est une étoile double. La principale étoile du système, la géante orange décrite ci-dessus, est désignée par γ1 Andromedae. Autour d’elle tourne γ2 Andromedae qui est elle-même une étoile double : γ2-A Andromedae, de magnitude 5,0, et γ2-B Andromedae, de magnitude 5,5.
  • Les deux étoiles sont toutes deux bleues. γ2-A Andromedae est elle-même double, son compagnon tournant autour d'elle en seulement 2,7 jours.
  • Almach est donc une étoile quadruple, mais il est possible qu’une ou deux étoiles plus éloignées appartiennent également au système.



  • M15
  • L’amas a été découvert par Giovanni Domenico Maraldi en 1746 alors qu’il recherchait la comète de De Cheseaux : il le décrivit comme une étoile floue constituée de plusieurs étoiles. En 1760 il fut intégré dans le catalogue Messier qui y vit plutôt, comme pour la plupart des objets qu’il a catalogués, une «nébuleuse sans étoiles».
  • L’amas est l’un des plus denses connus : son noyau a subi une contraction par le passé, peut-être due à un trou noir.
  • Sa distance est estimée à 33 000 A.L.
    Pour repérer l’amas, il suffit de prolonger l’axe Thêta de Pégase - Enif de 4° vers le NE. La magnitude de l’amas permet de le repérer avec la moindre paire de jumelles sous la forme d'une nébulosité.



  • M31
  • La galaxie d’Andromède, également identifié:e sous les numéros M31 et NGC 224, est une galaxie spirale située à environ 2,55 millions d’A-L du Soleil, dans la constellation d'Andromède.
  • Appelée Grande Nébuleuse d’Andromède jusqu’à ce que sa nature galactique ait été reconnue dans les années 1920, la galaxie d’Andromède est la galaxie spirale la plus proche de la Voie lactée et la plus grande galaxie du Groupe local dont toutes deux font entre autres partie. D’un diamètre approximatif de 140 000 A.L, elle contiendrait environ mille milliards d'étoiles.
  • Avec une magnitude visuelle de 3,4, la galaxie d’Andromède est l’une des rares galaxies visibles à l’œil nu depuis la Terre dans l’hémisphère nord. C’est également un des objets les plus étendus de la voûte céleste, avec un diamètre apparent de 3,18°, soit plus de six fois le diamètre apparent de la Lune.
  • Distante d’environ 2.5 millions d'A.L.



  • M57
  • M57, également appelée nébuleuse de la Lyre, est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Lyre. Sa forme caractéristique lui vaut également le surnom de nébuleuse de l’Anneau.
  • M57 est parmi les objets les plus connus du catalogue Messier. Elle fut découverte en 1779 par Antoine Darquier de Pellepoix. Le diamètre réel de l’anneau est de 2,4 A.L, soit un diamètre apparent d’environ 1 minute d’arc.
  • Cette nébuleuse est présente dans le ciel de l’hémisphère nord et observable toute l’année, dans les meilleures conditions entre mai et septembre. Elle se situe dans la Lyre, l’un des sommets du Triangle d’été, ce qui facilite sa recherche (quand elle occupe le zénith).
  • Sa magnitude n’est que de 8.8, mais la surface visible étant très réduite, elle est beaucoup plus lumineuse qu’on pourrait penser. Malheureusement, son diamètre apparent est assez faible, ce qui diminue sa visibilité. Pour l’observer (et distinguer l’anneau), il faut s’équiper d’un petit télescope ou d’une lunette astronomique.
  • Repérer la constellation de la Lyre. Véga, une des étoiles les plus brillantes du ciel d'été, est là pour aider.
  • Cette constellation est formée d’un parallélogramme : c’est le petit côté opposé à Véga qu’il faut pointer.
  • Sur ce côté, M57 se situe à environ 1/3, en partant de l’étoile qui forme le sommet avec l’angle obtus. Il faut se servir du chercheur du télescope pour pointer cet endroit.
  • Distance 2000A.L.



  • M2
  • M2 (NGC 7089) est un amas globulaire découvert par l’astronome franco-italien Giovanni Domenico Maraldi en 1746. Il est situé dans le Verseau. Il fut résolu en étoiles par William Herschel.
  • C’est l’un des plus riches et des plus denses en étoiles qui soit connu.
  • L’amas possède plus de 100 000 étoiles réparties dans une région de 200 A.L. et est caractérisé par sa forme elliptique (moins prononcée que chez M19). Il contient une vingtaine d’étoiles variables dont 3 céphéides qui permettent d’en estimer la distance à 37 000 AL. Son âge, connu grâce à sa population d’étoiles, est estimé à environ 13 milliards d’années.
  • M2 est situé à 5° au nord de β Aquarii (Sadalsud). Il est observable aux jumelles sous la forme d’une tache diffuse. Un télescope d’au moins 200 mm est nécessaire pour résoudre l’amas en étoiles.
  • Distance 37 000 A.L.



  • Nous avons quitté l'Observatoire vers 22 heures, frigorifiés mais ravis du spectacle
    Rendez-vous le 28 septembre dès potron-minet à 2 heures du matin sur le toit du Corbusier pour l'éclipse de Lune, et vous?



  • 24 septembre 2015